Mes passions

Mes passions

Timbres--Cartes postales--billets de banque et monnaies Villes du monde monuments
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout sur Marseille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 64
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Tout sur Marseille   Sam 2 Nov - 3:06

Avant



L'histoire de Marseille commence par un roman d’amour entre Protis, le Phocéen, et Gyptis, la Ligure. Lui, appartient à un groupe de navigateurs grecs, venus de Phocée, un port d'Ionie situé en Asie Mineure, à l'autre bout de la Méditerranée.

Elle est la fille du roi Nann de Ligurie, territoire reliant la France du sud-est à l’Italie. Les marins phocéens découvrent, à peine visible, un port orienté d’est en ouest et facile à défendre. Décidés à y construire une ville, ils envoient Protis en repérage afin d’obtenir l’accord et l’amitié du roi des lieux.

Protis débarque dans le port de Ligurie, le jour-même où le roi Nann marie sa fille Gyptis. Elle doit choisir son futur époux durant le banquet en lui offrant à boire et c’est vers Protis qu’elle se tourne et tend la coupe. En dot, Protis et Gypstis acquièrent le territoire tant convoité qui deviendra Marseille.

Massalia est née de la rencontre improbable de ces deux êtres, environ 600 ans avant J.-C.

Au 1er siècle av J-C, Marseille jette les bases de son port, un bassin de 2 ha et 4 m de profondeur est creusé au Nord Est de notre Vieux-Port actuel. En bordure de ce port s'étend un vaste bassin destiné à la navigation. La ville se constitue une flotte importante et combative qui va coloniser des territoires en Espagne, dans le Languedoc, à Antibes et en Corse.

Du Ve au VIIIe après J-C, Marseille connaît une période de troubles et de crises. Des guerres civiles déchirent les provinces et la ville est en­vahie de toutes parts. Parallèlement aux affrontements qui affectent les habitants et le commerce maritime, la peste s’abat sur la ville. Elle frappe deux fois dans la seconde moitié du VIe siècle, décimant une grande partie de la population. Cette période d’épidémie marquera la population et la peur du fléau pèsera pendant des siècles sur la ville.

Grâce à sa situation géographique, Marseille résiste à ces assauts mais en ressort très appauvrie et dépeuplée.

Le début du XVIIIe siècle marque durement la ville. La peste de 1720 fait entre 30 000 à 35 000 morts à Marseille sur 90 000 habitants : plus d’un tiers de la population est décimée par la maladie.

Après ce triste épisode, le centre-ville se transforme et se reconstruit sur des bases solides. La Canebière, qui se présente jusque là comme une grande place de 250 m de long, devient une grande artère qui descend jusqu'au Vieux-Port. C’est alors le centre des affaires.

En 1839 est inauguré l'Arc de Triomphe qui marque l'entrée de la ville ou "Porte d’Aix".

Avec l'accroissement de l’agglomération et de sa population, l'eau devient insuffisante à Marseille. La ville se lance alors dans une période de travaux pour acheminer les eaux de la Durance aux portes de Marseille. En 1849, après 11 ans de travaux, les eaux arrivent enfin à Marseille. L'évènement est célébré par la construction d’un monument commémoratif, le Palais Lonchamp, qui s’achève en 1869.

La ville connaît un essor industriel considérable avec des huileries, savonneries, minoterie, raffineries de sucre et une manufacture des tabacs.

Après tant de troubles et de difficultés, Marseille s'offre un nouveau souffle. La ville devient un lieu de promenade, d’échanges, de commerce et d’avant-garde, où se côtoient la noblesse, la bourgeoisie et les riches négociants de passage (Cours Belsunce). Fin XIXe, le célèbre quartier de La Plaine est alors occupé par un bassin de 40 m où se côtoie le tout Marseille. Les habitants viennent naviguer sur de petites barques et l’on établit un marché, prisé encore de nos jours, par les Marseillais.

Au XXIe siècle, Marseille continue sur sa lancée de modernisation et d’ouverture à l’Europe et au monde. La ville se développe au niveau culturel. ­­

De nombreux projets sociaux, culturels et d’aménagements voient le jour un peu partout à travers la ville faisant ­aujourd’hui de Marseille, la métropole du bassin méditerranéen.

Maintenant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passions-31.forumsgratuits.net
 
Tout sur Marseille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce qu'après tout, c'est aussi des créatures chaotique...
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop
» les shinigami et leur zanpakuto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mes passions :: Cartes postale Regions Francaise  :: P.A.C.A.-
Sauter vers: